Janvier - Mai 2017

Stage de 3 étudiantes en médecine de Suisse – Du 15 mai au 07 juin 17

Alessia, Chiara et Clara sont étudiantes en troisième année de médecine à l’Université de Genève (Suisse). Elles ont effectuées un stage avec Sacha Warmi Muskuy du 15 mai au 7 juin, pour observer comment le système officiel de santé équatorien intègre l’interculturalité dans les services qu’il offre au public.

Elles ont eu l’opportunité de passer une dizaine de jours au centre de santé de Canelos, de visiter et de s’entretenir avec le personnel du Centre de Santé d’Arajuno ainsi que celui de l’hôpital de Puyo.

Les résultats des observations et données qu’elles auront analysées sur le terrain sur le thème durant le stage seront pris en compte pour la présentation du premier bulletin d’information à destination du Ministère de la Santé Publique à propos des avancées de l’Initiative de Santé Interculturel qui se met en place depuis 6 mois maintenant.

JPEG
Entretien avec la Directrice du Centre de Santé d’Arajuno sur le thème de « l’accouchement culturel »


Initiative de santé interculturelle

« Qu’elle est loin… la santé interculturelle ! » est le titre du rapport qu’a présenté Didier durant le Congrès de Médecine Naturelle organisée par le CYRAE (Conseil des Yachak (chamans) de la région d’Amazonie équatorienne) en avril dernier. Comme il est possible de voir dans le document joint, le manque est énorme, des deux côtés, pour atteindre un rapprochement entre la médecine occidental et la médecine traditionnelle, qui rendra possible un véritable dialogue et une vraie rencontre entre les deux formes de médecine… Voir plus »

Word - 130.9 ko

Fin du projet soutenu par le CEP- Fond-Agil – 27 mai

Avec la venue du groupe Kausachik d’Arajuno au Centre Sacha Warmi, le 27 mai, s’est réalisé le dernier atelier d’évaluation et ainsi s’est terminé le projet « Possibilité de développement depuis la culture propre avec vision interculturelle », lequel s’est déroulé durant les 10 derniers mois avec le soutien du Comité Œcuménique de Projets – Fond Agil (Quito – Equateur) et la fondation du Feu Sacré (Etats-Unis). Il reste toutefois à terminer l’édition d’un documentaire audio-visuel de 20 minutes pour rappeler les moments les plus importants de ce projet, lequel devrait être terminé pour septembre 2017.

JPEG
Participantes du groupe Kausachik durant l’atelier d’évaluation au Centre Sacha Warmi


Les enfants se Sewaya visitent le jardin médecinal – Du 20 au 23 Mai

Durant notre dernière visite à la communauté de Sewaya, pour poursuivre le projet de santé, nous nous sommes organisés avec le professeur de l’école pour que les élèves aillent connaître le jardin de plantes médicinales et qu’ils puissent observer les espèces qui ont étés semées par Fanny et les anciens de la communauté.

JPEG

Jimmy et Ribaldo, techniciens de l’Equipe de Communication de l’Alliance Ceibo, ont filmés la visite et fait des entretients avec les enfants, le professeur et le dirigeant actuel de santé de l’organisation Siekopai, Gilberto Piaguaje, durant la visite du jardin médicinal de Sewaya.

JPEG
Gilberto Piaguaje, dirigeant de santé de la nationalité Siekopai, au jardin médecin de Sewaya


Avril 2017

Maison Ouverte à San Jacinto, 23 Avril

De même qu’à Canelos, les femmes du groupe Shuyu Pakcha ont organisées leur "Maison Ouverte", le 23 avril 2017, dans la communauté de San Jacinto. De cette manière, elles ont pues partager avec le reste de la communauté sur les différentes activités réalisées et les thèmes traités durant les 6 ateliers et les activités de suivies qui se sont réalisées entre août 2016 et avril 2017.

JPEG
Présentation de San Jacinto

JPEG
Membres de Shuyu Pakcha


Soutien au programme de Pratiques Propres de l’Alliance Ceibo

Les 16 et 17 avril, Didier et Rosa ont voyagé au Rio Aguarico (Sucumbíos) pour poursuivre le projet de la continuer de Sewaya, autour de la création d’un jardin de plantes médicinales et la documentation audio-visuelle sur les connaissances et utilisation des plantes médicinales de la culture Siekopai.
Le 18 avril, nous avons voyagé à la communauté de San Pablo, pour continuer le processus de transmission d’information et de sensibilisation culturelle du personnel professionnel qui travaille au Centre de Santé de cette autre communauté Siekopai.

JPEG
Rosa Canelos et Roberto Piaguaje en face d’une espèce de brunflesia (Chiric Caspi) dans le jardin médicinal de Sewaya


Congrès de Médecine Naturelle, Archidone, 12-13 avril

Le conseil de Yachak Kichwa de la région Equatorienne (CYRAE) a invité à Sacha Warmi Muskuy pour présenter ses travaux durant le premier Congrès de Médecine Naturelle, organisé à Archidona du 11 au 15 avril 2017.
Au cours de la journée du 12 avril, Didier a réalisé une présentation sur le thème de la Santé et de l’Interculturalité ; le 13, Rosa a faite une démonstration de son expérience avec l’élaboration de remèdes naturels améliorés.
Durant l’événement, plusieurs présentations intéressante ont eu lieu sur la médecine traditionnelle, comme par exemple, la technique du "bain de vapeur" que continuent d’utiliser les femmes Kichwa de Napo.

Word - 130.9 ko

Conférence présentée par Didier

JPEG
Application de la technique kichwa du "bain de vapeur"

JPEG
Rosa présentant son expérience


Maison Ouverte à Canelos, le 9 avril 2017

Après l’atelier sur les traditions orales, les femmes du groupe Kuyan Kuyan Warmi Kuna ont organisées la présentation des résultats des ateliers réalisés dans le cadre du projet "Possibilités de développement depuis la culture propre avec vision interculturelle". Cette présentation c’est faite sous la forme d’une "Maison Ouverte", avec des expositions sur les thèmes abordés durant les ateliers abordés entre août 2016 et avril 2017 : "Santé et Médecine Traditionnelle", "Art et Artisanat", "Production et alimentation". La journée a commencée à trois heures du matin avec la consommation rituelle de la guayusa et s’est terminée avec de la musique et danses traditionnelles.

JPEG
Dégustation de guayusa (4am)

JPEG
Jus de tabac dans les yeux (5am)

JPEG
Limpia avec des orties (5am)

JPEG
Petit-déjeuner traditionnel (6am)

JPEG
Exposition de céramique

JPEG
Présentation de remèdes naturels

JPEG
La table "Production et Alimentation"

PNG
Clôture avec musique et danse traditionnelle kichwa


Atelier sur les Traditions Orales, à Canelos, le 8 avril 2017

Ce dernier atelier marque la fin d’une série de 6 ateliers réalisés ainsi que de multiples activités de suivies, entre août 2016 et avril 2017, avec le groupe de femmes Kuyan Kuyan Warmi Kuna de Canelos. Avec comme objectif de permettre à chaque femme de "retrouver sa propre voix", à travers le récit de son expérience, en réaffirmant ainsi les fondements de l’auto-estime et de l’authenticité. Au niveau du groupe et de la communauté le projet, qui prétend se poursuivre, propose la création de structures autonomes de récollection et réflexion sur la mémoire et la culture pour les préserver.
L’atelier a été animé par Anne Sibran, écrivain française, familiarisée avec la culture Kichwa du Pastaza depuis quelques années, qui termine de publier en France son dernier roman, intitulé "Enfance d’un chaman" (Editions Gallimard).

JPEG
Le cercle de femme avec Anne Sibran durant l’atelier sur les traditions orales


Visite de l’association des Sages-Femmes d’Arajuno

Après les premières conversations entretenues avec l’organisation des Sages-Femmes Kichwa d’Arajuno, le district de santé d’Arajuno a organisé leur visite au Centre Sacha Warmi. Au terme de cette rencontre, plusieurs accords de coopération ont étés convenus pour renforcer leur organisation et présenter une proposition commune avant le prochain Congrès de l’Association des Communautés Indigènes d’Arajuno (ACIA), en demandant un engagement accru en rapport avec le thème de santé et un soutien pour la promotion de la médecine traditionnelle propre en son sein.

JPEG
Le groupe de sage-femmes Kichwa d’Arajuno pendant sa visite au Centre Sacha Warmi


Réunions de travail avec l’Alliance Ceibo, le District de Santé 21D04 et l’Union pour la Défense des Affectés de l’entreprise Pétrolière Texaco (UDAPT)

Plusieurs réunions ont eu lieu avec l’organisation Alliance Ceibo, à Lago Agrio, avec l’Union des Affectés par l’entreprise pétrolière Texaco (UDAPT), dans la communauté Siekopaï de San Pablo, ainsi qu’avec les membres du District de Santé 21D04 du Ministère de la Santé Publique (MSP), à Shushufindi, pour continuer d’évaluer les possibilités de mise en place de ’l’Initiative de Santé Interculturelle" entre les nationalités Siekopai, Sionabai, Aí o Kofán et Kichwa dans la province du Sucumbios.

JPEG
Réunion avec l’unité opérative du Centre de Santé de San Pablo

JPEG


Diagnostic de santé dans les communautés Waorani du Parc National de Yasuni

A la demande de la Station Scientifique de l’Université Catholique (PUCE), du 1er au 3 février, la Fondation Ambiente y Sociedad (FAS) a réalisée une consultation sur la santé et l’éducation interculturelle avec les membres de 4 communautés Waorani, vivant dans le Parc de Yasuni. Sacha Warmi Muskuy a participé avec l’équipe de dialogue de la FAS, avec une présentation sur le thème de la santé interculturelle. Le rapport final de la consultation contient des recommandations et des propositions faites par Didier pour la formation d’un nouveau profil d’agent de santé interculturelle, en collaboration avec le Centre d’Etudes Médicales Interculturelles (CEMI), de Bogotá, Colombie.

JPEG
Un dirigeant Waorani présentant les résultats du diagnostic dans les 4 communautés Waorani du Yasuni.


Programme Femme, Famille, Territoire

En cette fin d’année 2016, les résultats obtenus suite aux trois premières rencontres réalisées avec les groupes de femmes de Canelos, Arajuno et San Jacinto sont très positifs ! Le fait que chaque groupe se soit décidé à se construire comme une association de fait et se soit engagé à obtenir sa reconnaissance comme association de droit, est une première manière de montrer comment les femmes avancent dans leur processus de fortification.
Le groupe de Canelos s’appelle : Kuyan Kuyan Warmi Kuna, en référence à une espèce de guêpe qui fait son nid avec de l’argile. Le groupe d’Arajuno s’appelle Kawsachik et le groupe de San Jacinto a opté pour le nom de « Shuyu Pakcha », le nom d’un oiseau sacré.

PNG

Pour plus d’informations sur les activités qui se réalisées avec les femmes des trois groupes, voir : https://www.youtube.com/watch?v=7Vq9gLGa-vU&feature=youtu.be

Pour plus d’informations sur ce « Qu’est-ce que et ce que fait Sacha Warmi Muskuy ? », voir notre vidéo de présentation (14min) en https://youtu.be/7vOagG0hqzE


Projet : « Santé et Interculturalité en Amazonie Equatorienne »

Entre les mois de décembre 2016 et de janvier 2017, se sont réalisés les processus de coordination avec les Districts de Santé de Pastaza, Arajuno et Shushufindi. Après avoir pris contact avec les unités opératives du MSP, les premières activités de socialisation, transmission d’information et sensibilisation culturelle ont débutées, avec les équipes de professionnels qui travaillent dans les Centre de Santé de Canelos et Arajuno, dans le Province du Pastaza, et de San Pablo, dans la Province de Sucumbíos.

JPEG
Première réunion avec l’équipe de santé du Centre de Santé d’Arajuno en février 2017 (D. Lacaze)

Intégrer l’interculturalité dans la santé implique la création d’une meilleure capacité entre les divers acteurs, ainsi que part des engagements respectifs d’assumer pleinement les barrières qu’implique la recherche d’un rapprochement précautionneux entre les deux systèmes de santé, pour atteindre un véritable dialogue interculturel.

PNG


Portfolio

Documents joints

  oO)-.
 /__  _\
 \  (  |
  \__|\ {
  '  '--'