Janvier - Mai 2017


Visite de l’association des Sages-Femmes d’Arajuno

Après les premières conversations entretenues avec l’organisation des Sages-Femmes Kichwa d’Arajuno, le district de santé d’Arajuno a organisé leur visite au Centre Sacha Warmi. Au terme de cette rencontre, plusieurs accords de coopération ont étés convenus pour renforcer leur organisation et présenter une proposition commune avant le prochain Congrès de l’Association des Communautés Indigènes d’Arajuno (ACIA), en demandant un engagement accru en rapport avec le thème de santé et un soutien pour la promotion de la médecine traditionnelle propre en son sein.


Le groupe de sage-femmes Kichwa d’Arajuno pendant sa visite au Centre Sacha Warmi


Réunions de travail avec l’Alliance Ceibo, le District de Santé 21D04 et l’Union pour la Défense des Affectés de l’entreprise Pétrolière Texaco (UDAPT)

Plusieurs réunions ont eu lieu avec l’organisation Alliance Ceibo, à Lago Agrio, avec l’Union des Affectés par l’entreprise pétrolière Texaco (UDAPT), dans la communauté Siekopaï de San Pablo, ainsi qu’avec les membres du District de Santé 21D04 du Ministère de la Santé Publique (MSP), à Shushufindi, pour continuer d’évaluer les possibilités de mise en place de ’l’Initiative de Santé Interculturelle" entre les nationalités Siekopai, Sionabai, Aí o Kofán et Kichwa dans la province du Sucumbios.


Réunion avec l’unité opérative du Centre de Santé de San Pablo


Diagnostic de santé dans les communautés Waorani du Parc National de Yasuni

A la demande de la Station Scientifique de l’Université Catholique (PUCE), du 1er au 3 février, la Fondation Ambiente y Sociedad (FAS) a réalisée une consultation sur la santé et l’éducation interculturelle avec les membres de 4 communautés Waorani, vivant dans le Parc de Yasuni. Sacha Warmi Muskuy a participé avec l’équipe de dialogue de la FAS, avec une présentation sur le thème de la santé interculturelle. Le rapport final de la consultation contient des recommandations et des propositions faites par Didier pour la formation d’un nouveau profil d’agent de santé interculturelle, en collaboration avec le Centre d’Etudes Médicales Interculturelles (CEMI), de Bogotá, Colombie.


Un dirigeant Waorani présentant les résultats du diagnostic dans les 4 communautés Waorani du Yasuni.


Programme Femme, Famille, Territoire

En cette fin d’année 2016, les résultats obtenus suite aux trois premières rencontres réalisées avec les groupes de femmes de Canelos, Arajuno et San Jacinto sont très positifs ! Le fait que chaque groupe se soit décidé à se construire comme une association de fait et se soit engagé à obtenir sa reconnaissance comme association de droit, est une première manière de montrer comment les femmes avancent dans leur processus de fortification.
Le groupe de Canelos s’appelle : Kuyan Kuyan Warmi Kuna, en référence à une espèce de guêpe qui fait son nid avec de l’argile. Le groupe d’Arajuno s’appelle Kawsachik et le groupe de San Jacinto a opté pour le nom de « Shuyu Pakcha », le nom d’un oiseau sacré.

Pour plus d’informations sur les activités qui se réalisées avec les femmes des trois groupes, voir : https://www.youtube.com/watch?v=7Vq9gLGa-vU&feature=youtu.be

Pour plus d’informations sur ce « Qu’est-ce que et ce que fait Sacha Warmi Muskuy ? », voir notre vidéo de présentation (14min) en https://youtu.be/7vOagG0hqzE


Projet : « Santé et Interculturalité en Amazonie Equatorienne »

Entre les mois de décembre 2016 et de janvier 2017, se sont réalisés les processus de coordination avec les Districts de Santé de Pastaza, Arajuno et Shushufindi. Après avoir pris contact avec les unités opératives du MSP, les premières activités de socialisation, transmission d’information et sensibilisation culturelle ont débutées, avec les équipes de professionnels qui travaillent dans les Centre de Santé de Canelos et Arajuno, dans le Province du Pastaza, et de San Pablo, dans la Province de Sucumbíos.


Première réunion avec l’équipe de santé du Centre de Santé d’Arajuno en février 2017 (D. Lacaze)

Intégrer l’interculturalité dans la santé implique la création d’une meilleure capacité entre les divers acteurs, ainsi que part des engagements respectifs d’assumer pleinement les barrières qu’implique la recherche d’un rapprochement précautionneux entre les deux systèmes de santé, pour atteindre un véritable dialogue interculturel.


  oO)-.
 /__  _\
 \  (  |
  \__|\ {
  '  '--'