Le centre Sacha Warmi

Localisation
Le Centre Sacha Warmi est situé au Km 25 de la route Puyo-Macas, dans la province de Pastaza. Sur un terrain de 3 hectares, différentes structures et espaces sont en voie de construction pour servir aux fins et objectifs du projet. Le terrain couvre des collines au milieu desquelles coule une rivière qui se termine en cascade de 30 mètres sur le côté de la route vers Canelos, un endroit connu comme « la chorrera ». De là peut s’admirer un magnifique vue panoramique sur la vallée du Rio Bobonaza.
Certaines personnes racontent qu’un jour, un homme marchait dans cet endroit aux alentours de la tombée du jour. Soudain, il vit des femmes qui se baignaient dans la cascade. Apeuré, l’homme retourna vite chez lui pour raconter ce qu’il avait vu. Sa famille lui dit qu’il avait probablement rencontré l’esprit de la Sacha Supay Warmi.

Voici le plan du centre avec les différentes zones existantes :

JPEG - 674.7 ko

Jardin
Dans le jardin médicinal se cultivent 35 espèces de plantes. La majeure partie des plantes sont connues et étudiées par la science. Il constitue un petit modèle représentatif des cultures de plantes médicinales. Nous élaborons nos propres engrais naturels, comme par exemple le BIOL, et nous cultivons des plantes qui servent à aider le contrôle biologique comme par exemple, rosa sisa (Tagetes sp.), marco sacha (Ambroisa sp.), citronela (Cymbogon sp.), entre autres. C’est un espace utilisé pour soutenir des programmes d’éducation, de formation, de sensibilisation, autant pour personnes indigènes et non-indigènes.

JPEG - 125 ko

L’espace de transformation
C’est là que sont transformées les plantes pour les sécher, extraire les huiles essentielles et eaux florales, et élaborer des produits naturels comme du savon, pomades, tintures, et sirops, comme formes de traitements qui sont enseignés durant les ateliers de formation. Il inclus aussi du matériel d’information sur chaque plante qui pousse dans le jardin. C’est également l’espace qui est utilisé pour des réunions, rencontres, mingas, et ateliers de formation qui furent jusqu’à maintenant réalisés au Centre Sacha Warmi. Son usage sera substitué par la salle multimédia quand celle-ci sera construite.

JPEG - 166.2 ko

Jardin pédagogique
Le jardin pédagogique fut créé pour soutenir les programmes de sensibilisation culturelle, en particulier pour les populations non-indigènes. Son objet est de répandre des informations sur les relations importantes entre les peuples et les plantes, sur l’histoire et les cultures d’Amazonie. On y trouve des plantes liées aux temps mythiques de la création, jusqu’à des plantes utiles qui continuent à faire partie de la vie de beaucoup de cultures en Amazonie. Avec l’aide de matériels informatifs et pédagogiques, la visite du jardin pédagogique est un outil interculturel qui sert à rappeler ou récupérer un respect et une compréhension de l’importance de la relation avec la nature, qui manque tellement dans notre monde technologique.

Le Centre d’Interprétation

JPEG - 210.3 ko

C’est un endroit où se reçoivent les visiteurs qui désirent connaître le projet développé par le Centre Sacha Warmi (voir « Nous rendre visite »). C’est également un espace de soutient pour tous les programmes et activités qui se déroulent au CSW, où les volontaires interagissent avec les étudiants indigènes. Il sert aussi comme espace de réunion et de conservatoire/réserve. Y sont exhibés des matériels informatifs, y compris du matériel multimédia. (En voie de construction).

La maison des volontaires

JPEG - 130.5 ko

C’est une construction de bois qui rappelle la forme ovale traditionnelle. Elle possède deux chambres de deux lits chacune pour les volontaires et participants au programme de formation de facilitateurs en santé interculturelle (FSI). Le programme de formation FSI met également les étudiants en contact avec d’autres volontaires et étudiants venant du monde entier, leur donnant l’occasion de vivre une expérience mettant en jeu des relations interculturelles. Dans la maison sont fournies tous les éléments nécessaires pour vivre confortablement, dont des espaces pour interagir, cuisiner, se reposer et travailler.

Salle multimédia
Le lieu est destiné à recevoir des ateliers éducatifs, des formations, des rencontres et des conférences. Elle est équipée de matériel multimédia et donne accès à d’autres matériels informatifs. (A construire).

Maison de Médecine/ Maloca

JPEG - 560 ko

Construite par Bolivar Canelos et Edgar Cuji, des hommes Kichwa de Canelos, la maloca est un espace destiné à inviter des spécialistes de la médecine indigène à se réunir pour discuter de la situation actuelle et du futur de leur médecine. Le CSW fournit également du support de santé individuel au service de la population locale, que ce soit sous forme de conseils ou d’aide directe pour soulager des maux ou maladies. La maison de médecine est un espace réservé à la réalisation d’actes rituels de guérison appartenant à la médecine traditionnelle. Elle remplit sa fonction également dans le programme de formation de facilitateurs en santé interculturelle.

JPEG - 243.6 ko

Jardin Alimentaire
Le jardin alimentaire fournit des aliments pour les mingas tels que de la yucca, du platane, du piment, et de la patate douce, entre autres. C’est un espace utilisé pour les activités associées aux thèmes de la sécurité alimentaire, la préparation d’aliments, l’enrichissement de jardins avec des espèces utiles et a potentiel économique.

Zone de reforestation

JPEG - 219.7 ko

Sur tout le flanc e la colline ou se trouve le jardin médicinal et la chacra, ont été planté près de 300 plantes de 15 espèces différentes. Parmi ces espèces se trouvent des plantes médicinales, fruitières, des palmiers, pour le bois et d’autres utilités avec valeur économique que peuvent semer les femmes dans leurs jardins, afin que lorsque ceux-ci arrêtent de produire des aliments, on puisse continuer à récolter d’autres fruits.

  oO)-.
 /__  _\
 \  (  |
  \__|\ {
  '  '--'