Qui sommes nous ?

Fundación Ambiente y Sociedad - FAS
Le centre Sacha Warmi fait partie de la fondation Ambiente y Sociedad - FAS, une organisation non gouvernementale équatorienne, avec enregistrement juridique officiel par le ministère de l’environnement, sous l’accord ministériel no. du 6 septembre 2000.
Le centre Sacha Warmi est le Projet de Santé de FAS. En pratique FAS favorise les principes d’équité, de solidarité, de participation, l’exercice des droits collectifs, sociaux et environnementaux, l’organisation, la coordination interinstitutionnelle, la transparence et l’émergence des capacités et richesses locales avec un participation égalitaire des genres masculin et féminin.

Didier M. Lacaze – Directeur du Programme
Didier (59) a dédié une bonne partie des trente dernières années de sa vie à soutenir la récupération, le renforcement, et la rénovation des systèmes traditionnels de santé indigènes dans différents endroits de l’Amazonie Péruvienne et Equatorienne. Entre 1985 et 1990, il fut coordinateur d’AMETRA (Application de la Santé Traditionnelle), un projet de la Federación Nativa del Rio Madre de Dios y Afluentes (FENAMAD), un des projets pionniers de la Médecine traditionnelle en Amazonie Péruvienne (voir publication).
Il s’installa en Équateur en 2000 pour collaborer avec diverses organisations indigènes, en particulier la Federación Interprovincial de Centros Shuar (FICSH). Il apporta son aide dans la création d’un Département de Médecine Traditionnelles (DMT) dans le Sous-Centre de Santé MSP-FISCH de Sucua, et dans la création d’un modèle de santé interculturel (voir publication).
En 2005 il créa avec son ex-épouse Rosa Canelos un modèle de culture et de préparation de plantes médicinales qui se transforma plus tard en une petite entreprise – FLORASANA – dans la ville de Puyo (voir publication).
En 2012, Didier fut engagé pour participer au projet de la Circunscripción Territorial Kichwa de Pastaza, qui était d’élaborer un premier diagnostic situationnel de santé de la nationalité Kichwa de Pastaza.


Luis Fernando Canelos - Responsable du programme “Video dans les Communautés”.
Il est né dans la communauté indigène de Canelos, au bord du Río Bobonaza, dans la province de Pastaza. Comme de nombreux jeunes indigènes, Luis (25) reconnait qu’il a des difficultés à s’identifier, dû au fait qu’il est né dans une période où « beaucoup de choses avaient changé et s’étaient perdues », comme le dit Luis. Luis étudie à l’Université San Francisco de Quito, où il termine sa dernière année d’Ingénierie Civile. Il suit également une sous-spécialisation en Anthropologie Culturelle. Il est conscient du fait que les peuples indigènes ont besoin d’une reconstruction historique de leur passé pour comprendre le présent ; ainsi Luis espère retrouver ce qu’il a perdu de sa culture.
Grâce au soutient de People and Plants International le programme « Vidéo dans les Communautés » fut lancé en 2009. C’est ainsi que Luis commença à se familiariser avec les techniques audio-visuelles de tournage et d’édition. Il désire continuer à se former dans ces techniques audio-visuelles car il est conscient de son potentiel comme moyen de communication social, et d’éducation pour encourager le processus de réaffirmation culturelle. Avec les connaissances acquises à l’université, Luis est également en train de contribuer au projet de la création d’un bassin d’eau dans le Centre Sacha Warmi, où seront élevés des espèces de poissons natifs de la région, des plantes aquatiques, et où sera abordé le thème des relations spéciales entretenues entre les gens de l’Amazonie et l’eau.


Rosa Canelos

Elle dirige le programme « Femme et Famille » du Centre Sacha Warmi. Son objectif étant que les jeunes femmes s’intéressent aux enseignements que les anciens savent et peuvent leurs transmettre sur leur propre culture, permettant ainsi de renforcer leur sentiment d’appartenance et d’identité culturelle.


Diana Tanguila Lopez

Elle entretient des relations avec les femmes de la région d’Arajuno pour diffuser des informations sur le Centre Sacha Warmi et motiver leur participation aux activités qu’il propose dans le cadre du programme « Femme et Famille », en coordination avec Rosa.


Melida Aguinda

Melida a suivi les deux premiers modules du programme de formation pour facilitateur en santé interculturelle en el CSW, entre mars et juin 2015. Elle s’occupe de la promotion des programmes et activités du Centre Sacha Warmi dans la région de Tena, dans la province de Napo, au sein de sa propre communauté et avec les organisations indigènes de la région.


Victoria Velasco

Elle poursuit actuellement une maitrise à l’Université Autonome Métropolitaine – Xochimilco, de Mexico, …. Soutient et …. Professionnel aux programmes éducatifs avec les écoles et les enfants, de même que le programme « Femme et Famille ».


Vidéo de présentation du Centre Sacha Warmi et de son programme avec l’Alliance Ceibo : https://www.youtube.com/watch?v=5PMPgE5cLKg&feature=youtu.be

  oO)-.
 /__  _\
 \  (  |
  \__|\ {
  '  '--'