Vision / Mision

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

VISION
Il y avait une époque pas si lointaine où certains hommes de médecine comme, par exemple, le Docteur Claude Bernard (1813-1878), entre autres collègues d’Europe et de l’EEUU, qui comme beaucoup d’autres dans d’autres coins du monde avant eux, comprirent l’inséparabilité de la maladie d’un patient avec son être intérieur, son entourage social et environnemental, et son monde. Ils sentirent que de nombreux facteurs étaient à l’origine de son état d’être, à la source de sa maladie. Mais aujourd’hui, à cause d’une concentration exclusive sur des mécanismes physiologiques et pathologiques spécifiques, ces concepts ont pratiquement été oubliés dans la médecine occidentale.
Il se fait qu’en Amazonie, beaucoup d’hommes et de femmes de savoir ne l’ont pas encore complètement oublié. Leurs façons de comprendre la santé et la maladie, bien qu’exprimées de différentes manières, insistent toujours sur l’importance d’une relation équilibrée et harmonieuse de l’individu avec lui-même, avec son entourage social, et avec le monde naturel – et surnaturel.

JPEG - 139.2 ko
Arco Iris sobre la selva del Bobonaza desde Sacha Warmi

Le centre Sacha Warmi est le produit de la vision qu’une réconciliation et un rapprochement est encore possible entre les deux formes de médecine. Que les peuples indigènes peuvent encore empêcher la perte définitive de leurs savoirs et pratiques médicales, et que nous, dans le monde occidental, pouvons apprendre d’eux.
Nous pensons qu’afin que les conditions de santé des peuples indigènes s’améliorent, il faut que les deux visions du monde trouvent un moyen de se retrouver, de manière à ce qu’un véritable dialogue interculturel ait lieu entre elles, afin de découvrir de nouvelles façons d’offrir des services de santé, et pour que les peuples indigènes puissent récupérer estime de soi et dignité.

MISSION
Le Centre Sacha Warmi aspire à être un espace intermédiaire, pour aider à construire des ponts entre les cultures et promouvoir le dialogue interculturel nécessaire à atteindre l’interculturalité dans le domaine de la santé. Nous pensons que pour réussir, les deux partis doivent encore prendre les décisions nécessaires et faire les démarches requises pour rendre ce rapprochement entre les systèmes traditionnels et occidentaux possible.

JPEG - 283.3 ko
Estudiantes de Enfermería en clase de Medicina Herbolaria
  oO)-.
 /__  _\
 \  (  |
  \__|\ {
  '  '--'